Recyclage

L’aménagement au service du développement durable

L’importance accordée au rendez-vous de la COP21 en cette fin d’année 2015 témoigne, s’il en est encore besoin, de l’importance prise par le développement durable dans les débats publics, au niveau local comme international, des États aux entreprises en passant par le monde associatif, du citoyen aux instances politiques. Associant des normes au volontarisme, cette thématique pénètre tous les secteurs et métiers et, par son impact environnemental et social, le lieu de travail fait logiquement l’objet d’une attention particulière pour mettre en œuvre des stratégies écologiques, pérennes et responsables. Associer toutes les compétences (facilities, RH, finances, technologies, communication…) pour mettre en œuvre une gouvernance adéquate constitue pour les organisations un défi dont la traduction la plus courante consiste à engager une transformation des lieux de travail et des usages qui y ont cours. Le rôle de l’aménageur est d’accompagner cette dynamique en proposant des solutions tant pour la création d’environnements de travail « green » et la mise en œuvre de leur maintenance, écologique et durable, que pour la valorisation des pratiques éco et socio-responsables.

Continuer la lecture

Retour sur la Semaine Européenne de Réduction des Déchets

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) 2012 s’est achevée le 25 novembre dernier [i]. Si elle a compté en France moins d’actions labellisées qu’en 2011 (2888 contre 3452), elle demeure un moment majeur de réflexion et de sensibilisation des citoyens, des entreprises et des administrations quant à la question du traitement des déchets. Avec raison, l’accent est d’abord mis chaque année sur la prévention des déchets, autrement dit sur la meilleure manière de ne pas en produire. Naturellement, à moins de parvenir à faire comme les Johnson (dont l’exemple fut LE buzz de cette SERD), il faut associer à cet effort de prévention celui du recyclage. Comment donc mettre en œuvre les bonnes pratiques dans les espaces tertiaires?

Le déchet le moins polluant est celui qu’on ne produit pas

Bien évidemment, les industriels jouent la plus grande part dans le rôle dévolu aux entreprises pour réduire la production de déchets. Pour autant, le secteur tertiaire joue également un rôle, à la fois par sa politique d’achats, en misant sur les critères environnementaux (et éthique!), la durabilité et la recyclabilité des biens, mais également en mettant en œuvre un certain nombre de bonnes pratiques. Si de nouvelles habitudes entrent peu à peu dans les mœurs, les organisations peuvent prendre des mesures encore plus incitatives. Prenons l’exemple du papier, qui représente en moyenne les ¾ des déchets d’entreprise : on pense ici aux réglages par défaut des imprimantes (recto/verso, n&b, code pour lancer l’impression, etc.), ou à la suppression des poubelles individuelles pour inciter à la réutilisation comme du papier comme brouillon, et on n’oublie pas également le tri sélectif dans les espaces communs. Autant de mesures visant à réduire le volume de papier mis en benne à la fin de la journée. On peut également penser aux systèmes visant à accroître la durée de vie des matériels électriques, électroniques et d’éclairage (détection de présence dans les salles de réunion, par exemple), qui participent également à la réduction de la facture énergétique [ii].

Continuer la lecture

Bienvenue sur le blog d’Aventive!

Première visite ? Cliquez ici.

LinkedIn

Twitter