Lumière naturelle

WELL done !

  Le label qui fait du bien

Après les certifications HQE, BREEAM et LEED, après les labels BBC, Effinergie+, Biodiversity ou BEPOS, un petit nouveau fait parler de lui depuis deux ans : le label américain WELL.

Il s’agit du premier standard qui, en plus des performances techniques du bâtiment, se concentre également sur la santé et le bien-être de ses occupants.

 

Continuer la lecture

L’aménagement au service du développement durable

L’importance accordée au rendez-vous de la COP21 en cette fin d’année 2015 témoigne, s’il en est encore besoin, de l’importance prise par le développement durable dans les débats publics, au niveau local comme international, des États aux entreprises en passant par le monde associatif, du citoyen aux instances politiques. Associant des normes au volontarisme, cette thématique pénètre tous les secteurs et métiers et, par son impact environnemental et social, le lieu de travail fait logiquement l’objet d’une attention particulière pour mettre en œuvre des stratégies écologiques, pérennes et responsables. Associer toutes les compétences (facilities, RH, finances, technologies, communication…) pour mettre en œuvre une gouvernance adéquate constitue pour les organisations un défi dont la traduction la plus courante consiste à engager une transformation des lieux de travail et des usages qui y ont cours. Le rôle de l’aménageur est d’accompagner cette dynamique en proposant des solutions tant pour la création d’environnements de travail « green » et la mise en œuvre de leur maintenance, écologique et durable, que pour la valorisation des pratiques éco et socio-responsables.

Continuer la lecture

Améliorer la santé via l’environnement de travail

Aux Etats-Unis, les questions de santé publique sont devenues d’une actualité brulante, au regard des problèmes rencontrés par une vaste partie de la population. Naturellement, cet intérêt accru a dépassé le cadre des seules politiques publiques pour pénétrer dans la sphère des entreprises, lesquelles semblent avoir pris brutalement conscience des coûts générés par les problèmes de santé et de mal être de leurs salariés. Les fruits des recherches conduites outre-Atlantique pour traiter cette problématique commencent à être cueillis et on y relève d’ores et déjà un certain nombre de pistes qui ne manqueront pas d’interpeler les professionnels de l’aménagement, y compris sur le Vieux Continent.

Continuer la lecture

Le futur de la climatisation

Le retour – hélas! passager – du soleil pour quelques jours et des températures estivales a relancé, comme à chaque vague de chaleur, le débat sur la climatisation, ses mérites, son coût et ses risques. Nous venons d’ailleurs de passer le 110ème anniversaire de l’invention de la climatisation moderne par l’Américain Willis H. Carrier, l’occasion pour le NY Times de solliciter l’opinion d’un certain nombre de professionnels sur la question [1]. Parmi eux, le professeur d’architecture Steve Badanes égratigne les architectes et constructeurs des dernières décennies qui, du fait de l’existence de la climatisation, ont bâti des édifices sans prendre en compte les spécificités des climats locaux ou faire l’effort de favoriser le refroidissement passif, via l’orientation des bâtiments par exemple. Cette négligence et l’utilisation massive de systèmes mécaniques et chimiques ont eu des conséquences en termes de santé publique (prolifération des agents pathogènes, choc thermique…), de consommation énergétique et d’environnement (surconsommation d’énergie en été, fluides frigorigènes utilisant des gaz à effet de serre, etc.). Toujours selon le professeur Badanes, la climatisation du XXIème siècle devra allier les stratégies de bon sens du passé et les technologies vertes afin de livrer des locaux aussi sains que confortables et moins énergivores. Cette tendance peut d’ores et déjà être perçue dans les bâtiments labellisés (cf. la norme HQE®) mis en chantier et livrés ces dernières années, notamment en ce qui concerne l’orientation, l’isolation, la ventilation, etc.

Continuer la lecture

Eclairage: innover avec la lumière naturelle

Depuis maintenant plusieurs années, les ampoules à basse consommation se sont imposées sur le marché des entreprises comme des particuliers, de même que les LED, à faible consommation et longue durée de vie, font maintenant partie intégrante du marché de l’éclairage. De nombreux organismes, publics et privés (projets Eco-iighting et Greenlight à l’échelle européenne, Eco-Eclairage et ADEME en France, entre autres…) sont engagés dans des programmes visant à réduire les consommations d’énergie et le réchauffement climatique lié à la profusion, toujours croissante, des éclairages. Il s’agit aussi bien de soutenir des initiatives écologiques, de faire preuve de pédagogie auprès des consommateurs, que d’encourager l’innovation.

Continuer la lecture

Bienvenue sur le blog d’Aventive!

Première visite ? Cliquez ici.

LinkedIn

Twitter