François Rajaud

Manager avec l’espace

Les modifications des environnements de travail des salariés ne vont jamais de soi. Elles nécessitent un travail de pédagogie pour faire comprendre quels en sont les objectifs et les avantages attendus. Plus encore, la prise en compte en amont de leurs conditions de travail contribue à rassurer les utilisateurs sur les bénéfices d’une transformation, souvent anticipée avec appréhension. Les managers de proximité sont dès lors conduits à jouer un rôle-clé dans la conduite du changement, tant par leur compréhension des besoins de leurs services que par leur capacité à expliquer les bénéfices des évolutions de l’environnement de travail à leurs collaborateurs. Experts du quotidien de leur entreprise, leur présence active aux côtés de l’aménageur favorisent indéniablement la performance des espaces de travail. Pour conduire cette démarche participative, Aventive s’appuie sur la longue expérience de ses Associés, mais également sur une plateforme d’expertise étendue regroupant des partenaires à la pointe de l’innovation sur les différentes dimensions – sociales, financières, techniques, environnementales… – d’un projet immobilier. Expert RH, Relations sociales et RSE, passé notamment par les NMPP (Presstalis) et Groupama, aujourd’hui Associé chez Crosstalent, François Rajaud fait partie de ce réseau et propose une nouvelle fois de partager avec nous son retour d’expérience, sa vision du lien étroit entre les utilisateurs et leurs environnements de travail et l’importance du rôle des managers dans le process d’aménagement des lieux de travail, ceci afin de créer un véritable management de et par l’espace.

« L’encadrement a peu à peu perdu la maîtrise des temps et des flux » écrit le sociologue François Dupuy. Nous pouvons ajouter : « et de surcroît des espaces ». N’est-ce pas avant tout avec les managers qu’il convient de concevoir des espaces de travail comme véritable ressource professionnelle pour eux-mêmes, et comme réels lieux de ressourcement pour des salariés qui ne seraient plus empêchés de bien faire leur travail ?

Continuer la lecture

Et si nous avions mieux géré nos réimplantations?

© Adrien Pouthier/LeMoniteur.fr

Alors en charge d’une entité chargée de la Logistique du Groupe, après avoir été DRH de Groupama SA, François Rajaud a conduit deux opérations majeures de déménagement concernant respectivement, 2500 et 3500 postes de travail: « Tous les objectifs auront été atteints. Les tours ont été rendues vidées à leurs nouveaux exploitants. Les délais ont été tenus, les budgets n’ont pas été dépassés. Toutes les équipes ont été correctement ré-emménagées. »

Mais… si c’était à refaire?

Partant de son retour d’expérience, François Rajaud aborde des thèmes cruciaux pour les responsables de projets présents et futurs: l’aménagement au-delà de la problématique immobilière, des méthodologies innovantes pour les maîtres d’ouvrage, l’intégration de nouveaux acteurs dans ces opérations, notamment les RH… En somme, une plaidoirie pour une véritable gestion des espaces de et du travail.

Vous avez conduit coup sur coup deux grosses opérations de déménagements/réaménagements, en particulier sur La Défense: pouvez-vous nous en resituer le contexte, les enjeux et objectifs?

A l’été 2007, le Groupe, acteur majeur dans son secteur des services, prend la décision de vendre rapidement les 60.000 m2 utiles de la tour CB21 à La Défense et de redéployer les équipes concernées sur 45.000 m2 dans deux immeubles à proximité mais devant être rénovés totalement. Le 30 avril 2008 la tour est livrée vide à son nouveau propriétaire. Au total 2500 postes de travail tertiaires ont été déplacés en quatre mois. En décembre 2009, le Groupe négocie une résiliation anticipée de son bail de location de la tour Prisma à La Défense, soit 20.000 m2. Ceci sur fond concomitant d’une réorganisation sur un périmètre beaucoup plus large. 40.000 m2 de surfaces à proximité ont été pour l’occasion complètement rénovées. Le 30 septembre 2010 la tour est rendue vidée à son propriétaire. Au total près de 3500 postes de travail ont été déplacés en quatre mois.

Continuer la lecture

Du traitement de l’espace pour accroître un agir ensemble

Si le lien entre l’espace commercial et les environnements de bureau se fait une place croissante dans la doxa immobilière, il n’en reste pas moins, sinon superficiel, du moins incomplet. L’intégration de la marque dans les espaces afin de transmettre une image, des valeurs, une culture, à tous les publics de l’entreprise constitue l’exemple le plus remarquable de la nouvelle porosité entre ces deux univers. La démarche de design expérientiel portée par Aventive se nourrit ainsi des développements conduits par des enseignes commerciales pour créer des environnements multisensoriels et uniques destinés à leurs consom’acteurs. Pour autant, nombre de leçons issues de l’expérience du lieu de vente n’ont pas encore pénétré la sphère de l’aménagement de bureaux. Ce constat réalisé par Aventive, est également porté par François Rajaud, Expert RH, Relations sociales et RSE. Passé notamment par les NMPP (Presstalis) et Groupama, où il a occupé les postes de DRH de Groupama SA et Directeur Achats et Logistique Groupe, François Rajaud a accepté de partager avec nous sa vision prospective sur le sujet.

—–

De longue date un savoir s’est constitué sur la relation entre l’acte d’achat et l’espace de vente, au travers des pratiques ancestrales de marchands à l’étal, d’expérimentations généralisées dans la grande distribution, de conceptualisations récentes couronnées de réussites commerciales incontestables. Rien cependant, ou si peu, quant à la relation entre l’acte de travailler et l’espace de travail tertiaire.

Le « merchandising » est un pan du marketing qui s’appuie sur des mesures, des analyses et des méthodes visant à optimiser la présentation spatiale et psychologique de produits ou de services à vendre. Il vise principalement deux objectifs : en premier lieu, favoriser et engendrer le passage à l’acte d’achat, et en second lieu affirmer l’identité de la marque. Il s’attache pour ce faire à ce que soient guidé et facilité le cheminement du client, augmentées la lisibilité et l’attractivité d’une offre, concrétisé le rapport qualité/service rendus.

Continuer la lecture

Bienvenue sur le blog d’Aventive!

Première visite ? Cliquez ici.

LinkedIn

Twitter