Achats

Salon des Achats et de l’Environnement de Travail

 

 AVENTIVE participe au Salon

Des Achats & de l’Environnement de Travail

 

 

Retrouvez l’équipe sur notre

STAND  K 16

LES 28, 29 & 30 MARS 2017

PARIS PORTE DE VERSAILLES

 

 

HASHTAG OFFICIEL #SAET2017

 

 

L’aménagement au service du développement durable

L’importance accordée au rendez-vous de la COP21 en cette fin d’année 2015 témoigne, s’il en est encore besoin, de l’importance prise par le développement durable dans les débats publics, au niveau local comme international, des États aux entreprises en passant par le monde associatif, du citoyen aux instances politiques. Associant des normes au volontarisme, cette thématique pénètre tous les secteurs et métiers et, par son impact environnemental et social, le lieu de travail fait logiquement l’objet d’une attention particulière pour mettre en œuvre des stratégies écologiques, pérennes et responsables. Associer toutes les compétences (facilities, RH, finances, technologies, communication…) pour mettre en œuvre une gouvernance adéquate constitue pour les organisations un défi dont la traduction la plus courante consiste à engager une transformation des lieux de travail et des usages qui y ont cours. Le rôle de l’aménageur est d’accompagner cette dynamique en proposant des solutions tant pour la création d’environnements de travail « green » et la mise en œuvre de leur maintenance, écologique et durable, que pour la valorisation des pratiques éco et socio-responsables.

Continuer la lecture

Retour sur les Workplace Meetings 2015

Une nouvelle fois, les Workplace Meetings de Cannes ont permis pendant deux jours des échanges intenses et fructueux entre les acteurs de l’immobilier et de l’aménagement.

« Les Workplace Meetings permettent de rencontrer un maximum de contacts en 48h et le temps des réunions de 20 minutes participe à la réussite de cet événement. On peut passer d’un fournisseur à un autre avec un gain de temps record.  Aussi, nous allons directement vers le sujet qui nous intéresse en accrochant notre interlocuteur et réciproquement » _ Top Décideur Crédit Agricole Alpes Provence

Aventive vous propose de revenir sur quelques grandes nouveautés marquantes de l’année 2015 exposées à cette occasion.

Continuer la lecture

Aventive aux Workplace Meetings!

Pour sa deuxième année consécutive, Aventive participera au salon professionnel « Workplace Meetings »  qui se déroulera du 24 au 26 novembre.

Workplace Mettings est un salon business dédié aux professionnels de l’environnement de travail (services aux occupants, développement et innovation durables, conception et aménagement des espaces de travail…) et aux professionnels des achats dont l’objectif est de favoriser le « face à face » entre Top Décideurs et Exposants par le biais de rendez-vous pré-organisés et ultra qualifiés en amont.

Présents en 2014, nous avons été convaincus par les échanges de qualité avec les décideurs rencontrés à cette occasion. En effet, ceux-ci peuvent organiser leurs agendas en choisissant par avance les entreprises susceptibles de répondre à leurs besoins précis. Si les échanges, en forme de « speed dating », sont brefs, ils s’avèrent suffisants pour prendre connaissance des problématiques du client, valider la capacité du prestataire à y répondre et fixer un rendez-vous ultérieur. Ce gain de temps et d’efficacité permet également aux visiteurs de maximiser leur présence sur le Salon en rencontrant un nombre conséquent d’exposants sur une seule journée.

Ces temps d’information et de débats représentent une opportunité de développer les réflexions nécessaires dès lors que, en tant que professionnels de l’environnement de travail, nous devons sans cesse répondre aux besoins présents et anticiper les demandes futures nées de l’évolution constante des modes de travail et d’organisation: co-working, pratiques managériales, télétravail, responsabilité sociale et environnementale, connectivité, développement des services, valorisation de la marque… autant de thématiques essentielles sur lesquelles le format interactif et convivial du Salon offre amplement, aux maîtres d’ouvrage réfléchissant à leurs stratégies workplace sur le long terme, l’occasion d’échanger.

Aventive a donc le grand plaisir de vous inviter aux prochains Workplace Meetings, sur son stand E18, pour partager avec vous son actualité et ses dernières expériences.

Aventive aux Workplace Meetings!

Aventive participera au salon WORKPLACE MEETINGS, qui se déroulera au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes les 24, 25 & 26 novembre 2015.

WORKPLACE MEETINGS est un salon business dédié aux professionnels de l’environnement de travail (services aux occupants, développement et innovation durables, conception et aménagement des espaces de travail…) et aux professionnels des achats. Il organise des rendez-vous d’affaires, pré-organisés et ultra qualifiés en amont de l’événement dans une ambiance décontractée et chaleureuse. Une soirée de gala privée réunira les exposants et les décideurs.

 

Le site du Salon

Suivez l’actualité des Workplace Meetings sur Twitter

Compte-rendu de l’édition 2014

Adopte un bureau

Si la location d’espaces tertiaires équipés ou de mobiliers de bureau est entrée dans les mœurs, la société Adopte un bureau dévoile aujourd’hui un concept aussi novateur qu’évident: l’achat et la revente des équipements mobiliers! Cette offre se révèle d’autant plus pertinente que les fabricants de mobilier de bureau ont réalisé d’importants efforts pour augmenter la durée de vie de leurs produits[i] dans le cadre de leurs stratégies éco-responsables. Dans le même temps, les opérations de déménagements ou réaménagements des organisations constituent toujours le temps prioritaire pour poser la question du remplacement des équipements. Or, ce type d’évènements intervient pour les entreprises en moyenne tous les 9 à 10 ans[ii], soit dans un cycle plus court que celui de la durée de vie moyenne des mobiliers de bureau. Dès lors, plutôt que de mettre au rebus des équipements encore fiables, la possibilité de leur offrir une seconde vie mérite logiquement d’être étudiée.

Continuer la lecture

Qualité de l’air au bureau

Ce mercredi 18 mars, Paris a obtenu un triste privilège en étant, pendant quelques heures, la ville la plus polluée au monde [1]. L’activité humaine et les conditions météorologiques (vent faible et air chaud) expliquent ce pic de pollution et, si cette conjonction n’atteint heureusement pas des sommets de manière continue, ce record témoigne d’une situation pouvant variée du médiocre au critique. La pollution est un fléau sanitaire pour les individus, provoquant des problèmes respiratoires, des allergies, des maladies cardio-vasculaires et des cancers. Au sein de la population francilienne affectée, 6 millions d’actifs [2] sont concernés et par conséquent l’impact de la pollution ne peut être ignoré par les organisations qui les emploient.

Continuer la lecture

Travail sur écran: ce qu’il faut savoir

Plus de la moitié des actifs français utilisent un ordinateur sur leur lieu de travail [1]. Si on ajoute l’usage croissant des tablettes et des smartphones, l’activité devant un écran s’impose comme la nouvelle réalité du travail. La présence massive d’écrans dans la vie active conduit à se pencher sur les risques potentiels liés à ces usages et à réfléchir aux bonnes pratiques à mettre en œuvre pour réduire les risques pour la santé des personnels et respecter les contraintes réglementaires. Ces différents points font l’objet d’une étude détaillée réalisée par l’INRS, parue à l’été 2014, et interpellent directement les responsables des environnements de travail [2].

Le travail sur écran peut avoir un certain nombre d’impacts négatifs sur la santé, au premier chef desquels on relève la fatigue visuelle qui peut être provoquée ou accentuée, entre autres, par une qualité médiocre de l’affichage due à un écran mal réglé, déficient ou obsolète, un mauvais éclairement, des reflets et des éblouissements, ou une distance œil-écran mal évaluée. Les troubles musculo-squelettiques (TMS) se répandent également en lien avec le travail informatisé : douleurs au dos, aux épaules, au cou et aux poignets. On ne sera d’ailleurs pas surpris d’apprendre qu’ils sont régulièrement liés aux problèmes visuels, une même cause (mauvaise position au poste) produisant des effets négatifs multiples. Naturellement, le stress est un facteur aggravant des risques pour la santé posés par le travail sur écran. Enfin, on n’oubliera pas que le Code du Travail impose à l’employeur d’informer et former ses collaborateurs sur les modalités d’utilisation de l’écran et de l’équipement de travail dans lequel cet écran est intégré [3].

Continuer la lecture

L’immobilier, outil-clé de la stratégie nationale de développement durable

Au 1er janvier 2014, la France lancera sa Stratégie Nationale pour la Transition Écologique (SNTE) qui succèdera à dix années de Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) [i], soit l’heure de tirer un premier bilan de ce qui devait être l’aiguillon de politiques publiques plus soucieuses d’un développement harmonieux, écologique et responsable. Près de 50 indicateurs (19 de premier niveau et 30 de second niveau) livreront bientôt leur verdict quant aux progrès réalisés en France pour faire du développement durable, non plus une figure de style mais une réalité. La dernière SNDD, adoptée en 2010, prônait un certain nombre d’actions phares sur lesquelles il semble pertinent de revenir du point de vue de la sphère immobilière. On ne sera pas surpris de faire des connexions immédiates avec ces neufs défis lancés par la SNDD, tant il est vrai que l’immobilier concerne aussi bien les bâtiments, que les aménagements, les hommes et leurs comportements.

Défis n°1 : consommation et production durables

La prise en compte du cycle de vie du bâtiment, des aménagements comme des équipements, est désormais un incontournable de la politique immobilière et d’achats des organisations. Intégrée dès les cahiers des charges, elle marque la transition des acteurs vers une réflexion en coût global. Originellement décriés pour le montant des coûts initiaux, les produits et services éco-conçus s’imposent grâce à leur durabilité et leur recyclabilité qui en font des investissements rentables à moyen terme.

Défis n°2 : société de la connaissance

A plusieurs titres, l’aménagement peut jouer un rôle important dans la diffusion de la connaissance. L’espace efficient n’est-il pas celui qui permet de fluidifier et d’inciter la communication? De l’étude des proximités intra et inter-services à la programmation des espaces d’échanges formel et informel en passant par la traduction de la culture de l’entreprise dans son architecture intérieure, l’aménageur a l’obligation de favoriser la communication entre et vers les différents publics des organisations. Plus encore!  Il peut concevoir un espace incitant les occupants aux bonnes pratiques, notamment environnementales et favoriser l’émergence des éco-salariés.

Continuer la lecture

Economisez durable avec la Future Power Lampe !

« Au travers des projets immobiliers qui lui sont confiés, Aventive s’engage résolument dans la recherche et la mise en œuvre de produits favorisant ces deux thématiques étroitement liées que sont le confort de travail des salariés et la réussite de l’entreprise. Très attachée à construire une qualité de vie au travail optimale qui s’inscrit dans les objectifs de performance immobilière de l’entreprise et des règlementations, Aventive noue des partenariats avec des entreprises proposant des solutions résolument innovantes, comme CIC Solar dont la Future Power Lampe répond à une demande croissante de maîtrise des coûts énergétiques. A une échelle élargie, nous proposons à nos clients un diagnostic global de la performance économique et écologique de leurs environnements de travail, donnant lieu à un plan d’actions, au pilotage de sa mise en œuvre et au suivi des indicateurs. Pour en savoir plus sur cette prestation, contactez-nous ! » _ Isabel Trigon – Directrice Associée Aventive

————— 

Récemment, la Commission de Régulation de l’Energie a publié une étude sur les coûts de production et de commercialisation d’EDF dans le cadre des tarifs réglementés de vente d’électricité. Elle y observe un écart de 1,47 Md€ entre les coûts supportés par l’entreprise publique, acteur toujours ultra-dominant du marché français, et les tarifs réglementés fixés en 2012. Les particuliers, mais également les entreprises, doivent donc s’attendre à des hausses conséquentes dans les prochaines années afin de combler cet écart. S’ajoute à cette actualité brûlante, un faisceau d’intérêts convergents – économiques, écologiques, sociétaux, sanitaires – qui doit inciter les entreprises à s’intéresser toujours plus aux solutions innovantes en matière de consommation énergétique. Continuer la lecture

Bienvenue sur le blog d’Aventive!

Première visite ? Cliquez ici.

LinkedIn

Twitter