ORGATEC 2016 : le bureau est mort, vive le bureau !

Orgatec, qui a pris fin le 29 octobre dernier, est le plus grand salon européen du mobilier de bureau et de l’environnement de travail, avec plus de 100 000 m2 de surface d’exposition de solutions innovantes pour les nouveaux espaces de travail.

Cette édition 2016, dont le fil conducteur était « Creativity works – repenser le travail », a accueilli plus de 56 000 visiteurs de 118 pays, soit plus de 10 % d’augmentation par rapport à 2014.

De l’aménagement à l’informatique et aux télécommunications en passant par l’éclairage, les sols, l’acoustique et les techniques de conférence, l’offre présentée à Cologne souhaitait répondre à toutes les nouvelles formes de collaboration, bien loin des bureaux traditionnels et des benchs exposés à perte de vue.

Point de révolution à proprement parler sur le salon, mais de grandes tendances qui se confirmaient par une généralisation chez tous les fabricants et des extensions de gammes.

Le "boulevard" de la foire de Cologne © Orgatec

Le « boulevard » de la foire de Cologne © Orgatec

 Raconte-moi une histoire

Comme à l’accoutumée, les stands étaient d’une taille impressionnante : parfois plusieurs centaines de mètres carrés. Vitra tenait même un hall entier de la foire de Cologne, sobrement intitulé « Work ». Le fabricant suisse a pourtant occupé de manière flamboyante l’immense espace avec ses partenaires, un groupe d’entreprises des domaines de l’architecture, du design et de la technologie. La scénographie, de l’entrée jusqu’au fond du hall, racontait le déroulement de la journée d’un actif, du lever du soleil à la fin de sa journée de travail, avec food truck, espace lounge, zone de travail collaboratif, aménagement favorisant la créativité, espaces individuels et même garage avec voiture futuriste. Y étaient représentés tous les éléments ayant une incidence sur les environnements de travail, des objets d’ameublement aux nombreuses possibilités d’accroissement de la productivité. D’ailleurs bien souvent, les stands racontaient une histoire sur la succession des activités à la fois personnelles et professionnelles que le collaborateur peut être amené à réaliser sur son lieu de travail et auxquelles les espaces de travail comptent bien s’adapter. Et non plus l’inverse !

© Vitra

© Vitra

© Vitra


© Vitra

© Vitra

© Vitra

© Vitra© Vitra

 

Mercedes futuriste sur le stand Vitra


Mercedes futuriste dans le hall   Vitra © Orgatec

 

 

Gare au bruit !

Un fil rouge jalonnait le salon : l’acoustique ! L’essor des open spaces est en corrélation avec la lutte croissante contre les nuisances sonores (cf. article Chut, je travaille !), comme l’a prouvé la généralisation des revêtements phoniques sur tous les meubles et panneaux. Les programmes acoustiques recomposables à l’infini, à accrocher ou suspendre, avec une variété inédite de formes et de couleurs, permettent de reconstituer des zones de travail pour diverses activités, de la table de travail autarcique aux systèmes flexibles de division de l’espace qui favorisent le travail connecté.

Rolling Workspace © Kokuyo

Rolling Workspace © Kokuyo

My Hive d'Abstracta © Orgatec

My Hive d’Abstracta © Orgatec

Fauteuil Drum de Cappellini et cloisons Openest par Patricia Urquiola © Haworth

Fauteuil Drum de Cappellini et cloisons Openest par Patricia Urquiola © Haworth

König + Neurath © Orgatec

König + Neurath © Orgatec

TeamUp Interstuhl © Orgatec

TeamUp Interstuhl © Orgatec

Panneaux Addenda de Manade © Orgatec

Panneaux Addenda de Manade © Orgatec

Des fauteuils enveloppants aux box/cabines phoniques plus ou moins mobiles et autonomes en éclairage et en climatisation, permettent de s’isoler pour passer un coup de téléphone, se concentrer ou encore se réunir en petit comité sans déranger ses collègues dans l’espace ouvert.

Framery © Orgatec

Framery © Orgatec

Mikomax © Orgatec

Mikomax © Orgatec

Forma5 © Orgatec

Forma5 © Orgatec

 

La flexibilité comme mot d’ordre

Les environnements doivent être de plus en plus flexibles pour répondre aux différentes activités quotidiennes des utilisateurs : travail individuel, concentration, réunions d’équipe, discussions informelles, détente et convivialité… et s’adapter aux nouveaux modes de travail : nomadisme, travail ponctuel en mode projet, travail à distance, etc.

 

Programme Eklipse de Majencia sur le Pavillon France © l'Ameublement français

Programme Eklipse de Majencia sur le Pavillon France © l’Ameublement français

Ofita © Orgatec

Ofita © Orgatec

Sedus se:line/do/wall/works © Orgatec

Sedus se:line/do/wall/works © Orgatec

 

Les programmes mobiliers sont constitués de différents éléments qui peuvent se déplacer sans effort, souvent sans l’intervention des services généraux et sans outils : cloisons déplaçables, tables que l’on peut allonger à l’envie, assises d’appoint sous forme de poufs ou de tabourets aux formes ludiques,  propices aux discussions spontanées et informelles.

Armoire Rue Saint-Anastase par Jean-Michel Wilmotte pour JEC © l'Ameublement français

Armoire Rue Saint-Anastase par Jean-Michel Wilmotte pour JEC © l’Ameublement français

Stand-Up de Wilkhahn © Orgatec

Stand-Up de Wilkhahn © Orgatec

Lips de Nurus © Orgatec

Lips de Nurus © Orgatec

Ersa © Orgatec

Ersa © Orgatec

Wilkhahn © Orgatec

Wilkhahn © Orgatec

À nouveau, les fabricants ont proposé des modules de soft seating, à composer à sa guise comme dans un jeu de Tangrami chinois, avec davantage de combinaisons possibles : assises avec ou sans dossier, tables basses, branchements, cloisonnettes, bancs, repose-pieds, tableaux inscriptibles, espaces de rangements et même pots de fleurs !

Nouveaux modules pour Mendi © Sokoa

Nouveaux modules pour Mendi © Sokoa

 

 

Un air de « Comme à la maison… »

On pourrait retrouver ce mobilier dans les espaces d’accueil des entreprises, mais aussi dans les zones d’attentes des aéroports ou les lobbys des hôtels. Cette porosité entre les différents univers s’observe depuis quelques saisons déjà et se confirme, comme en attestait la présence de sièges à bascule ou de tables à pique-nique dans un style très « outdoor ». Des meubles que l’on imagine très aisément dans les start-up ou les espaces de coworking ! Recouverts de tissus feutrés, avec des finitions colorées pastel et des piètements en bois inspirés du design scandinave, les assises dédiées aux espaces de convivialité s’inspirent largement des codes de l’univers domestique.

Buzzyspace © Orgatec

Buzzyspace © Orgatec

Famo © Orgatec

Famo © Orgatec

 

La pénétration de mobilier de la sphère privée dans l’espace professionnel révèle une prise en compte par l’entreprise du bien-être et du confort des salariés. Exit le mobilier pour impressionner et véhiculer une image de marque de l’entreprise au détriment d’un environnement réellement satisfaisant pour chacun. Lorsque l’univers domestique inspire les bureaux, il lui apporte une touche de subtilité, une esthétique ultra simple et compacte, avec des tables qui rappellent celles de salles à manger, des secrétaires gains de place et des canapés confortables.

Canapé Manhattan de Macé sur le Pavillon France © l'Ameublement français

Canapé Manhattan de Macé sur le Pavillon France © l’Ameublement français

Bureaux Care de Macé sur le Pavillon France © l'Ameublement français

Bureaux Care de Macé sur le Pavillon France © l’Ameublement français

 

 

Vers le bureau 3.0…

L’intégration de la technologie dans l’aménagement a clairement franchi une étape sur ce salon.

Par mobilier connecté, on n’entend pas uniquement les rails élégamment intégrés aux tables de travail ou les espaces partagés où les nomades peuvent recharger leur téléphone ou leur ordinateur portable. L’apport de la technologie à l’aménagement de bureaux va désormais bien plus loin. Elle permet un meilleur confort de travail, une interaction toujours plus grande entre les collaborateurs mais aussi entre l’utilisateur et son environnement.

Twist d'Actiu © Orgatec

Twist d’Actiu © Orgatec

 

De plus en plus de fabricants proposent des tables assis-debout électriques dont l’offre s’étend enfin et où la mécanique se fait de plus en plus discrète au profit de l’esthétisme.

Alea © Orgatec

Alea © Orgatec

CDS © Vitra

CDS © Vitra

Gautier Office sur le Pavillon France © l'Ameublement français

Gautier Office sur le Pavillon France © l’Ameublement français

König + Neurath © Orgatec

König + Neurath © Orgatec

 

 

Des systèmes reliant le mobilier à des capteurs incitent les utilisateurs à bouger tout au long de la journée, mais fournissent également de précieuses informations aux entreprises concernant les usages. Par exemple, des capteurs placés dans les sièges détectent les mouvements des utilisateurs, ce qui permet aux entreprises d’optimiser leurs aménagements en fonction des données d’occupation et d’utilisation réelles… et ainsi d’adapter leurs espaces de travail aux véritables besoins des salariés à l’échelle d’un plateau, d’un service ou de toute l’entreprise.

m_connect-04

MConnect © Humanscale

Lampe connectée Luctra de Durable qui s'adapte aux rythmes circadiens © Orgatec

Lampe connectée Luctra de Durable qui s’adapte aux rythmes circadiens © Orgatec

 

 

 

Par ailleurs, les systèmes de gestion et de réservation de salles de travail ou de réunion, ou encore les solutions flexibles pour la numérisation d’espaces de travail en tout genre, ont suscité un vif intérêt.

Des applications permettent d’administrer la présence, les équipements et les services dans les salles de réunion.

TeamConnect Wireless de Wilkhahn, solution mobile pour conférences audios © Orgatec

TeamConnect Wireless de Wilkhahn, solution mobile pour conférences audios © Orgatec

Tecno © Orgatec

Tecno © Orgatec

 

 

D’autres permettent d’aménager des espaces de travail complexes du point de vue de la forme, de la conception et du design, en tenant compte des besoins individuels de chaque utilisateur. Ces outils permettent de visualiser le futur aménagement grâce à des logiciels de visualisation 3D, ou des systèmes immersifs et interactifs via la réalité virtuelle et la réalité augmentée, afin que les utilisateurs puissent se projeter au mieux dans l’implantation de leurs futurs locaux.

Projection 3D dans le hall Vitra © Archilogic

Projection 3D dans le hall Vitra © Archilogic

© Sedus

© Sedus

© Sedus

© Sedus

 

Enfin, intégrées ou non aux meubles, des applications informatiques permettent de partager son contenu de travail en direct avec ses collègues en le projetant sur un écran, pour une interaction instantanée sur un projet, un suivi tout au long de son déroulement et une réactivité accrue, gages de davantage d’efficacité.

Surface Hub de Microsoft © Orgatec

Surface Hub de Microsoft © Orgatec

Partager ses documents partout avec Workware Wireless © Haworth

Partager ses documents partout avec Workware Wireless © Haworth

Bluescape, un espace de collaboration infini © Haworth

Bluescape, un espace de collaboration infini © Haworth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l\'équation pour soumettre votre commentaire: *

Bienvenue sur le blog d’Aventive!

Première visite ? Cliquez ici.

LinkedIn

Twitter