Échanger dans l’entreprise: les media sociaux confirment la demande

SilkRoad, société américaine spécialisée dans les logiciels RH, vient de faire paraître une étude, intitulée Social Media & Workplace Collaboration [1], sur l’utilisation des media sociaux sur les lieux de travail. Les résultats ne sont guère surprenants mais confirment l’utilisation massive de ces réseaux par les salariés, puisque 75% des sondés avouent s’y connecter quotidiennement depuis leur mobile et même 60% plusieurs fois par jour. Plus intéressant encore, le sondage relève comme premier motif de connexion, le désir de contacter ses collègues, devant l’envie de se distraire et celle d’interagir avec ses clients. On note que ce dernier motif est donné avant tout par les services marketing qui voient les media sociaux comme un outil des plus pertinents pour mettre en œuvre leurs stratégies. Le sondage est bien évidemment agrémenté d’un certain nombre de commentaires qui pointent l’inutilité, voire la contre-productivité, d’une politique d’entreprise visant à limiter l’utilisation des réseaux sociaux par les collaborateurs. Au contraire, la demande d’accès ne devrait que croître et les entreprises seront nécessairement amenées à y répondre en offrant les outils et l’accompagnement nécessaires à l’utilisation des media sociaux. Une autre étude [2], conduite au Royaume Uni par Hyphen, cabinet de conseil en recrutement, dévoile que plus de 40% des salariés apprécieraient d’avoir un échange avec leurs managers par l’intermédiaire de Facebook, et la réciproque se révèle tout aussi vraie !

Les dirigeants, managers RH et autres responsables de communication interne se pencheront certainement avec attention sur ces résultats, mais les professionnels de l’immobilier y trouveront également la confirmation des politiques d’aménagement menées ces dernières années et qui font la part belle aux espaces partagés. A l’heure où 97% des communications mondiales passent par internet, le besoin de contact direct des collaborateurs témoigne d’une demande plus générale pour des échanges fluides, récurrents et conviviaux avec leur environnement professionnel. Le réseau social n’est cependant qu’un nouveau canal de communication, comme peuvent l’être le téléphone et le courrier électronique, et n’a pas vocation à se substituer au contact de visu [3]. On n’oubliera pas non plus de relever le caractère souvent plus libéré des messages portés sur les media sociaux. Ici également, on retrouve le lien avec la demande croissante pour des espaces informels tant il est vrai que les échanges qui y ont lieu sont aujourd’hui reconnus pour générer leur part de valeur ajoutée. Ainsi, non seulement pour assurer une meilleure qualité de vie à leurs collaborateurs, mais également avec le souci d’une meilleure productivité, les organisations ont tout intérêt à prévoir sur les lieux de travail les outils et les espaces qui répondront à cette demande.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l\'équation pour soumettre votre commentaire: *

Bienvenue sur le blog d’Aventive!

Première visite ? Cliquez ici.

LinkedIn

Twitter