5ème baromètre ACTINEO/CSA

Actineo-CSA

Lancé en 2005, ACTINEO a pour objectif d’inciter les dirigeants à se servir de l’espace de travail comme levier de performance mais aussi comme source de bien être pour leurs collaborateurs. Les trois missions d’ACTINEO: Observer, Décrypter, Communiquer.

Ainsi le 5 Novembre dernier, ACTINEO a présenté son 5ème baromètre ACTINEO/CSA sur la qualité de vie au bureau, réalisé online auprès de 1204 actifs travaillant dans un bureau, issus d’un échantillon national de 2500 personnes représentatives de la population active française.

A cette occasion, AVENTIVE a participé aux échanges et débats animés par Alain d’Iribarne, sociologue, Président du Conseil scientifique d’Actineo ; Jean-Gabriel Carlier, Directeur de l’immobilier et des services généraux de Renault; Nathanaël Mathieu, Président de LBMG Worklabs; Julie Gaillot, Directrice adjointe du Pôle société de l’institut CSA, et vous délivre ici les perspectives et enjeux de l’environnement de travail. Entre banalisation des open space, émergence des tiers lieux, développement de postes de travail partagés…
Il en résulte que les espaces de travail au bureau et leurs emménagements ne sont plus de simples questions d’investissement immobiliers, mais des choix stratégiques dans un contexte d’évolution forte de la vie au bureau et des attentes des salariés.

Les principaux enseignements de l’enquête 2015
D’après les principaux enseignements de cette enquête mise en perspectives avec les éditions 2013 et 2011, les espaces collectifs s’imposent.. Les grands open space (plus de 20 personnes), dont on pouvait attendre une percée en France, restent encore minoritaires : seuls 18% des actifs déclarent travailler dans ce type d’espace et sont en grande majorité des salariés de grandes entreprises.57% des sondés déclarent travailler en équipe contre 43% seuls (majoritairement présents dans des administrations) Même si elle accuse une légère baisse par rapport au baromètre 2013, la qualité de vie au travail reste un critère primordial pour 41% des actifs français (45% en 2013 et 38% en 2011).
Près de 9 actifs sur 10 considèrent que leur espace de travail a un impact sur leur santé. Plus d’1 actif sur 3 considèrent que son entreprise n’accorde pas assez d’importance à l’aménagement de l’espace de travail. Et près de 3 actifs sur 10 seraient favorables aux nouveaux modes de travail pour passer moins de temps dans les transports.
Par ailleurs, notons que la situation semble se dégrader sur la possibilité de s’isoler (52% vs 60% en 2011), de se restaurer (52% vs 67% en 2011) ou de se détendre (44% vs 56% en 2011).

Les facteurs clé de qualité de vie au travail
Comme dans les années précédentes, et après l’intérêt du poste, les relations avec les collègues, les espaces de travail et la qualité des aménagements demeurent les ressources clés pour une meilleure qualité de vie au travail. Ainsi le « coin café », haut lieu de sociabilité, est toujours l’espace le plus fréquenté même si le poste de travail reste l’endroit où l’on passe le plus clair de son temps.
D’autre part, les nouvelles organisations du poste de travail, comme les bureaux assis-debout, bénéficient d’une notoriété relativement élevée en dépit d’un usage qui reste modeste. 76% des répondants pensent que ce type de bureau a un impact sur la santé et 69% sur l’efficacité du travail individuel.
Jean-Gabriel Carlier, Directeur de l’immobilier et des services généraux de Renault, rappelle qu’un projet immobilier est avant tout un projet d’entreprise qui par conséquent doit être porté au plus haut niveau dans l’entreprise.

Des salariés de plus en plus exigeants, notamment dans les très grandes entreprises.
35% des personnes interrogées ’ estiment que leur entreprise n’accorde pas assez d’importance à l’aménagement de travail. Les plus mécontents en la matière sont les actifs travaillant dans des open space de plus de 10 personnes. L’étude montre quelques sujets de crispation des salariés en matière d’ergonomie et de le travail sur écran informatique,…

Ce sont les sujets liés à la santé au travail, en relation avec des équipements informatiques et électroniques qui génèrent le plus d’insatisfaction.
Enfin, plus de la moitié des actifs pensent que leur entreprise ne se soucie pas assez à la présence d’ondes électromagnétiques..

Dans ce nouveau baromètre, Actinéo a mis en exergue 6 profils d’actifs: les « conviviaux » qui représentent 31% de l’échantillon qui sont une population attachée à son confort individuel dans son espace de travail. les « attentistes » 29%, qui ne font pas encore de lien direct entre leur qualité de vie au travail et l’aménagement de leur espace de travail. « les solos » du bureau fermé 14%, actifs satisfaits d’un espace de travail adapté à leurs besoins et leurs responsabilités. les « sédentaires » 10%, définit comme une population attachée à son confort individuel dans son espace de travail les co-workers 9%, en mouvement appréciant la vie en collectivité et enfin les « alter espaces individualistes » qui correspondent aux jeunes générations sur le marché du travail qui ont une vision positve sur ce que leur offre leurs espaces de travail pour circuler, travailler individuellement, se concentrer, se réunir, s’isoler et se détendre.

Les attentes des salariés sont claires : un meilleur équilibre vie professionnelle et vie privée qui pose la question des espaces et lieux de travail. Le nomadisme externe et interne entreprise se développe de manière ponctuelle et reste encore très lié aux déplacements professionnels. Nathanaël Mathieu, Président de LBMG Worklabs, précise qu’il s’ouvre en France un espace de coworking par semaine, mais que le télétravail ne doit pas être exclusivement corrélé à une pratique RH mais lié à la stratégie managériale de l’entreprise. Car une mobilité croissante des salariés pose bien évidemment la question de l’efficacité dans la collaboration et des pratiques managériales nécessaires. Les réflexions sur le télétravail doivent être menées de pair avec la collaboration dans l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l\'équation pour soumettre votre commentaire: *

Bienvenue sur le blog d’Aventive!

Première visite ? Cliquez ici.

LinkedIn

Twitter